Sonntag, 14. Mai 2017

Freitag, 5. Mai 2017

Les neurasthéniques ne peuvent pas croire les gens qui leur assurent qu'ils seront peu à peu calmés en restant au lit sans recevoir de lettres, sans lire de journaux. Ils se figurent que ce régime ne fera qu'exaspérer leur nervosité. De même, les amoureux, le considérant du sein d'un état contraire, n'ayant pas commencé de l'expérimenter, ne peuvent croire à la puissance bienfaisante du renoncement.
Aber man liest die Zeitungen, wie man liebt: mit verbundenen Augen. Man versucht, den Dingen nicht auf den Grund zu gehen. Man hört die süssen Reden des Chefredakteurs mit an, wie man den Worten der Geliebten lauscht.

Montag, 1. Mai 2017

Wir finden immer von allem etwas in unserem Gedächtnis. Unser Kopf ist eine Art Apotheke, ein Chemielabor, wo man sich bedient mit dem, was der Zufall uns finden lässt. Manchmal ist es ein Beruhigungsmittel, dann wieder ein gefährliches Gift.

Nous trouvons de tout dans notre mémoire. Elle est une espèce de pharmacie, de laboratoire de chimie, où on met au hasard la main tantôt sur une drogue calmante, tantôt sur un poison dangereux.
On n'aime que ce en quoi on poursuit quelque chose d'inaccessible, on n'aime que ce qu'on ne possède pas. 

Dienstag, 11. April 2017

On n'arrive pas à être heureux mais on fait des remarques sur les raisons qui empêchent de l'être et qui nous fussent restées invisibles sans ces brusques percées de la déception.